IMAGE

Comment déve­lopper sa marque par le branding ?

Fidé­liser ses clients, générer plus de pros­pects, déve­loppez les ambassadeurs
image-slider-developper-sa-marque
fond-nb-mag

Temps de lecture : 5 minutes

À l’heure où la concur­rence fait rage dans tous les sec­teurs d’activité, il est important de sortir du lot. Et cela passe par le branding. Mais, qu’est-ce que le branding, à quoi sert-il et comment l’utiliser pour valo­riser son entreprise ? 

 

Le branding, qu’est-ce que c’est ?

 
 
Selon le dic­tion­naire, le branding est « une forme de mar­keting qui consiste à façonner acti­vement sa marque ». Mais concrè­tement, ce dernier repose sur plu­sieurs actions. Votre société dépend de lui pour attirer les per­sonnes. Il favorise, par cette image, la trans­for­mation d’un prospect potentiel en client fidèle.

Ces actions entrent en jeu sur l’image et le contenu de marque de la société. Celles-ci vont du logo au style de com­mu­ni­cation interne et externe de l’entreprise, en passant par les cam­pagnes publi­ci­taires. Le branding se retrouve partout pour per­mettre d’augmenter la noto­riété de la marque et ainsi de lui donner une identité forte. Mais celui-ci a aussi un impact réel sur les ventes de la société. Selon une étude réa­lisée par Lucid­press, un branding consistant accroit, en moyenne, le revenu de l’entreprise de 33%.
 
 

À quoi sert le branding ?

 
 
Pour qu’une marque se déve­loppe et accroit son nombre de pros­pects, le branding est essentiel.
 
 

Se dis­tinguer de la concurrence

 

 

Il permet à l’entreprise de se démarquer de la concur­rence. Et cela peu importe la cible et les per­sonas, le secteur d’activité ou encore la grandeur de la société. Plus le style va être défini et dif­férent des autres firmes, plus cela aidera à sortir du lot ! Se dis­tinguer des concur­rents permet aux leads de com­prendre pourquoi choisir cette entre­prise plutôt qu’une autre.

 

 
 

Aug­menter sa reconnaissance

 

 

Dès que l’on voit le logo de Nike, Apple ou Google, on sait, dès le premier coup d’œil, de quelle marque il s’agit. Cela est dû à un branding efficace. Plus la marque a un branding construit et dyna­mique, plus l’entreprise est reconnaissable.

 
 

Amé­liorer l’expérience de marque du client

 

 

Le branding et toutes les actions qu’il entraine, créent une expé­rience client cohé­rente. Quel que soit le dis­po­sitif utilisé pour entrer en com­mu­ni­cation avec la marque, le lien du prospect avec cette der­nière passe par le branding. Il permet de contrôler l’expérience des gens avec l’entreprise pour répondre aux meilleurs stan­dards de qualité.

 

 
 

Fidé­liser la clientèle

 

 

Comme vu pré­cé­demment, le branding permet de déve­lopper le lien avec la clientèle. Ce lien peut éga­lement per­mettre de trans­former un prospect en client et même en ambas­sadeur de la marque. Une stra­tégie efficace de branding permet, par exemple, de jouer sur les sen­ti­ments dans la com­mu­ni­cation ou dans les cou­leurs de la marque. Ces dis­po­sitifs per­mettent ainsi de fidé­liser les clients.

 

 

Les dif­fé­rents élé­ments du branding 

 
 
Plu­sieurs élé­ments entre en jeu dans le branding. Il est néces­saire pour une société d’en tenir compte pour fidé­liser les clients et générer plus de prospects.
 
 

Le logo

 

 

Le logo est l’élément qui permet au plus grand nombre de per­sonnes de recon­naitre une marque. C’est pourquoi chaque entre­prise a besoin d’en avoir un recon­nais­sable entre tous. Le logo est le com­posant le plus important du branding. En effet, celui-ci se retrouve sur tous les pro­duits et cam­pagnes mis en place par la société : cartes de visite, affiches publi­ci­taires ou encore réseaux sociaux. Il est donc pri­mordial qu’il repré­sente la marque et son identité au maximum.

 

 
 

Les cou­leurs de la marque

 

 

Les cou­leurs uti­lisées par la marque mettent en avant ses valeurs et ses traits de per­son­nalité. Cer­taines entre­prises n’ont pas hésité à déposer des brevets sur les cou­leurs qu’elles uti­lisent. Comme par exemple, le jaune canari des Post-It, le jaune et le vert de John Deere ou encore le rouge combiné à une couleur contras­tante pour les chaus­sures Louboutin.

 

 
 

Les formes

 

 

Les formes uti­lisées par l’entreprise par­ti­cipent au branding. Ce ne sont pas seulement celles du logo mais aussi celles que l’on retrouve sur le site, les embal­lages des pro­duits ou encore les cartes de visites.

 

 

Le slogan de la marque

 

 

« Parce que nous le valons bien », « Just Do It », « What Else » ou encore « c’est beau la vie, pour les grands et les petits ». À la simple évo­cation de ces slogans, on reconnait la marque. Cette petite phrase est essen­tielle pour la recon­nais­sance de l’entreprise par le public. Le slogan com­mu­nique des infor­ma­tions sup­plé­men­taires aux pros­pects sur les valeurs de la marque et le message qu’elle veut faire passer.

 

 
 

Le voca­bu­laire et le ton utilisés

 

 

Que cela soit sur le site, les réseaux sociaux ou encore dans les e‑mails, le voca­bu­laire et le ton de la marque sont très impor­tants. Cette façon de « parler » aux pros­pects et clients ins­talle un lien de confiance entre eux et la marque.

D’autres fac­teurs entrent en compte dans le branding, comme la police d’écriture, l’imagerie, le posi­tion­nement de la marque ou encore les interactions.
 
 

Comment le mettre en place pour déve­lopper sa marque ?

 
 
Main­tenant que vous avez toutes les cartes en main, c’est à vous de jouer ! Mais par quoi commencer ?
Comme lors d’une pré­sen­tation per­son­nelle, il est important de com­mencer par se demander qui vous êtes. Pour cela, il est essentiel d’étudier la concur­rence. Comment ce posi­tionne-t-elle dans votre domaine ? Quelles cou­leurs utilise-t-elle ? Quel ton ? Pour cela, reprenez les dif­fé­rents thèmes exposés précédemment.
Posez-vous ensuite les bonnes ques­tions pour définir votre entre­prise : Comment vous démarquez-vous de vos concur­rents ? Quelle est votre his­toire (même pour une entre­prise récente) ? Quels sont vos objectifs ? Quelles sont vos valeurs ?
Et bien entendu défi­nissez vos cibles, vos futurs clients : qui sont-ils ? Qu’aiment-ils ? Que lisent-ils ? Défi­nissez vos personas.
 
 

Demandez l’avis de vos clients

 

 

Aller à la ren­contre de vos consom­ma­teurs vous per­mettra de définir leur res­senti vis-à-vis de votre marque. Cela vous aidera dans la création de votre branding. Plus que récolter les données Google Ana­lytics, demander leur, par exemple via les réseaux sociaux, sur votre site, de visu dans votre bou­tique, par télé­phone ou par email. Vous pourrez ainsi déter­miner vos personas.

 

Votre ADN

Ques­tionnez-vous main­tenant sur vos valeurs et le message que vous voulez faire passer aux clients. Quels sont les piliers de votre entre­prise ? Quels sont vos points forts ? Pour cela, vous pouvez demander l’avis de vos collaborateurs.
Par vos réponses décou­leront vos cou­leurs, votre logo et tous les autres élé­ments. Si vous ne vous en sentez pas capable, vous pouvez faire appel à une agence de com­mu­ni­cation.

En Conclusion

 

 

Le branding est un facteur pri­mordial pour la com­mu­ni­cation de l’entreprise, l’augmentation de la noto­riété et de l’expérience client, ainsi que la fidé­li­sation de la clientèle. Il passe par plu­sieurs élé­ments non négli­geables : le logo, les cou­leurs, le slogan ou encore les formes.

Mettre en place son branding est avant tout une stra­tégie de « séduction » pour vos leads, pros­pects et clients. Ne prenez pas cette démarche à la légère, elle va condi­tionner votre développement.

 

Faites le choix d’être accompagné/​e par une agence de com­mu­ni­cation spé­cialisé en branding et image de marque. Contactez-nous, nous serions ravis de dis­cuter avec vous de votre projet.

 

Pour tous vos projets de déve­lop­pement de marque ou d’accompagnement, nous serions ravis d’en dis­cuter autour d’un thé ou café !

Par­tagez cet article sur :