Slide
fond-nb-mag

Trans­for­ma­tion digi­tale : quels rôles pour les réseaux sociaux ?

article-strategie-rs
fond-nb-mag

Temps de lec­ture : 5 minutes

De plus en plus pré­sents depuis des années, les réseaux sociaux occupent main­te­nant un rôle pré­pon­dé­rant dans la trans­for­ma­tion digi­tale des entreprises.

Quels sont leurs rôles exacts et com­ment les uti­liser au mieux ?

 

Les réseaux sociaux : un phé­no­mène dont on ne peut nier l’importance

 

 

Si à titre per­sonnel, nous pou­vons encore nous passer des réseaux sociaux, il n’en est pas de même pour les sociétés. Et celles-ci l’ont bien com­pris ! Avec la crise sani­taire, les entre­prises encore absentes des médias sociaux ont dû changer leur stra­tégie mar­ke­ting. Une étude Kantar met en lumière une explo­sion de 61% de l’engagement dans les réseaux sociaux pour la seule année 2020.

Heu­reu­se­ment, toutes les entre­prises n’ont pas attendu la Covid-19 pour se créer une page sur les réseaux sociaux. Selon sur étude menée par Bpi­france Le Lab en juillet 2018, 71% des entre­prises inter­ro­gées ont un profil sur les réseaux sociaux. Et les trois gagnants, de l’époque, sont Face­book (91% des entre­prises), Twitter (83%) et Lin­kedIn (77%) ! Les ten­dances ont évolué en trois ans. Ins­ta­gram est la nou­velle pla­te­forme pré­férée selon le baro­mètre Hoot­suite de l’usage des médias sociaux en 2021. Les firmes fran­çaises consi­dèrent à 67% que la filiale de Face­book est le média social le plus effi­cace. Le groupe mère est en deuxième posi­tion (57%) et Lin­kedIn occupe la der­nière place du podium (43%).

 

Les réseaux sociaux ont un réel impact sur l’image de la marque et sur les ventes dans les bou­tiques en ligne mais la pré­sence des marques sur ceux-ci leur permet de rester com­pé­ti­tives. 84% des son­dées en 2018 l’affirment, un chiffre en constante aug­men­ta­tion depuis plu­sieurs années.

Cette impor­tance des réseaux sociaux se fait éga­le­ment res­sentir au niveau du nombre de comptes par entre­prise. En moyenne, ces der­nières dis­posent de 4 à 10 pro­fils actifs sur les réseaux sociaux.

 

 

Quels sont leurs rôles ?

 

 

Gagner en notoriété

 

 

Les réseaux sociaux vous per­mettent d’augmenter la noto­riété publique de votre marque et sa visi­bi­lité. Ils sont le meilleur moyen de vous faire connaitre auprès de vos clients ou futurs pros­pects… mais aussi auprès de vos par­te­naires et de vos concurrents.

En 2021, 90% des inter­nautes suivent des marques sur les réseaux sociaux. C’est aussi l’une des clefs pour fidé­liser les clients en créant une com­mu­nauté solide autour de votre société. Grâce aux réseaux sociaux, vous avez la pos­si­bi­lité de tou­cher un plus large panel de per­sonnes. En effet, sur ces pla­te­formes, aucune contrainte de lieu n’existe !

 

 

Être plus proche de ses clients

 

 

Inter­agir, parler par mes­sages, répondre aux com­men­taires… voici quelques exemples de pos­si­bi­lités pour vous rap­pro­cher de vos leads. Vous pouvez ainsi mieux les connaitre en leur posant des ques­tions et ins­taurer un lien de confiance et de proximité.

 

 

Le Social Media Opti­mi­za­tion en ligne de mire

 

 

Les entre­prises doivent main­te­nant miser sur le Social Media Opti­mi­za­tion (SMO). Ce réfé­ren­ce­ment passe par les actions conduites sur les réseaux sociaux. Plus vous êtes popu­laire sur ceux-ci, plus votre réfé­ren­ce­ment naturel remonte dans les moteurs de recherches !

Mais ces der­niers ne prennent pas toutes vos acti­vités sur ces pla­te­formes en compte. La fré­quence de publi­ca­tions et le nombre d’abonnés ne jouent pas dans le SEO. Seuls les contenus qui appellent à des actions pré­cises sont pris en consi­dé­ra­tion, tels que les likes, les par­tages, les visites sur votre site et les commentaires.

 

Com­mu­ni­quer sans trop dépenser

 

 

A la télé­vi­sion, à la radio, dans la presse, en réfé­ren­ce­ment payant… la plu­part des com­mu­ni­ca­tions pour une marque ou un pro­duit sont payantes. Mais ce n’est pas le cas de celle sur les réseaux sociaux. Il est pos­sible dès l’ouverture d’un compte ou d’une page de com­mu­ni­quer avec sa com­mu­nauté sans débourser un centime.

Les cam­pagnes payantes existent aussi, comme Face­book Ads, Ins­ta­gram Ads ou encore TikTok Ads, pour tou­cher un plus grand nombre de per­sonnes. Mais, cela ne constitue pas la seule source de com­mu­ni­ca­tion sur les pla­te­formes contrai­re­ment aux autres médias.

 

 

Quel est le plus adapté ?

 

 

Avant de com­mencer sa trans­for­ma­tion digi­tale et d’inscrire son entre­prise sur tous les réseaux sociaux pos­sibles et ima­gi­nables, il est impor­tant de savoir les­quels sont les plus adaptés. Pour les entre­prises dans un domaine plutôt visuel, comme la déco­ra­tion, la mode ou la pho­to­gra­phie, Ins­ta­gram est le plus conseillé. Les photos sont au cœur de l’algorithme et vos pro­duits sont mis en valeur par la même occasion !

Pour les sociétés avec une acti­vité en BtoB, le mieux est Lin­kedIn ! C’est le réseau social des pro­fes­sion­nels par excel­lence ! Vous pouvez ainsi dif­fuser vos actua­lités direc­te­ment à d’autres pro­fes­sion­nels et peut-être à vos futurs collaborateurs.

Si votre entre­prise s’adresse en majeure partie à une cible jeune (16–24 ans), pour­quoi pas essayer les pla­te­formes TikTok et Snap­chat, très popu­laires dans cette classe d’âge ?

Dans tous les cas, Face­book reste une valeur sure dans tous les sec­teurs d’activités. Il est pri­mor­dial d’y être pré­sent, toutes les tranches d’âge y sont représentées.

 

 

Com­ment mettre en avant mon profil ?

 

 

Il faut que les uti­li­sa­teurs vous trouvent et vous recon­naissent au pre­mier coup d’œil. Le nom de la marque doit impé­ra­ti­ve­ment figurer dans la case prévue à cet effet. Le logo aussi doit être bien visible. Cela permet aux moteurs de recherches de vous asso­cier plus faci­le­ment à votre site internet. Si cela est le cas, l’algorithme de Google et de ses concur­rents valo­ri­sera les pages de votre site plus facilement.

Soi­gnez aussi la cou­ver­ture et véri­fiez si la visi­bi­lité reste aussi bonne en ver­sion Desktop (PC) ou mobile. Il est éga­le­ment impor­tant que votre iden­tité visuelle soit pré­sente sur votre image de cou­ver­ture pour être iden­ti­fiable plus facilement.

Les mots-clés, comme votre nom de domaine, sont éga­le­ment pri­mor­diaux et doivent être évo­qués dans votre bio. Rem­plir com­plè­te­ment votre profil vous don­nera plus de visi­bi­lité à long terme dans les résul­tats de recherches.

 

 

L’utilisation des Hashtags

 

 

Les réseaux sociaux ont fait res­sortir du pla­card le fameux « # » et il est impor­tant de bien savoir l’utiliser. C’est l’un des meilleurs moyens de gagner de la visi­bi­lité, sur­tout sur Ins­ta­gram ! Ces Hash­tags font res­sortir les mots-clés des publi­ca­tions. Ces petits sigles jouent pour beau­coup dans la stra­tégie de SMO.

Les Hash­tags doivent surfer sur les recherches actuelles des inter­nautes, mettre en avant l’image de votre marque et le mes­sage que vous sou­haitez faire passer.

 

En Conclu­sion

 

 

Les réseaux sociaux repré­sentent désor­mais un acteur non négli­geable dans la tran­si­tion digi­tale des entre­prises. Il est impor­tant de les uti­liser au mieux pour per­mettre d’augmenter sa noto­riété et le SMO.

La trans­for­ma­tion digi­tale passe éga­le­ment par d’autres fac­teurs que les réseaux sociaux. Les suites col­la­bo­ra­tives, comme celle de Google ou de Micro­soft Office 365, sont pri­mor­diales dans cette démarche.

Les pla­te­formes de com­mu­ni­ca­tion favo­risent éga­le­ment la cohé­sion des équipes et l’organisation du tra­vail. Les outils de ges­tion de la rela­tion client entrent éga­le­ment dans la trans­for­ma­tion digi­tale car ils per­mettent une meilleure com­mu­ni­ca­tion avec votre cible et un ser­vice après-vente per­for­mant. De nom­breux autres dis­po­si­tifs existent pour croitre votre trans­for­ma­tion digi­tale tels que ceux de ges­tion de paie, de pro­jets, de recru­te­ment ou encore de sto­ckage en ligne.!

Pour tous vos pro­jets de trans­for­ma­tion digi­tale, nous serions ravis d’en dis­cuter autour d’un thé ou café !

Par­tagez cet article sur :