Slide
fond-nb-mag
IMG-Sophie-Bensaïd

Le mag’.

Comment mettre en place une cam­pagne de réfé­ren­cement payant (SEA, Google Ads) qui rapporte ?

Temps de lecture : 3 minutes

Réfé­ren­cement payant versus réfé­ren­cement naturel. Combien coute une cam­pagne de réfé­ren­cement payant ? Comment para­métrer et créer des cam­pagnes Google Ads ? Faut-il avoir peur du budget Google Ads ? Le réfé­ren­cement naturel SEO et le réfé­ren­cement payant sont com­plé­men­taires ; Il faut cependant être stratège pour être efficace. Et soyez rassuré, le budget alloué à Google Ads est tout à fait maîtrisé ! 

Envie d’en savoir plus ? Lisez donc la suite !

SEA ou réfé­ren­cement payant… peut-être vous-êtes-vous déjà posé la question ? Ou peut-être en avez-vous sim­plement entendu parler…
Pour cer­tains le réfé­ren­cement payant fait peur… Pas envie de donner des sous à Google, et le budget… je ne vais pas avoir la maitrise…Toutes vos ques­tions sont légi­times pour autant, nous pouvons y apporter des réponses.

Tout d’abord, le réfé­ren­cement payant doit être abordé non pas comme une dépense pure et dure, mais plutôt comme un inves­tis­sement. Votre objectif, miser pour rap­porter plus, c’est logique mais il est tou­jours bon de le rappeler !

SEO/SEA : les dif­fé­rences entre réfé­ren­cement naturel et payant

Tout d’abord, il est important de dif­fé­rencier le réfé­ren­cement naturel (SEO) du réfé­ren­cement payant (SEA). Le premier est gratuit et tra­vaillé sur le moyen, long terme.  Prin­ci­pa­lement en fonction de votre site qui doit répondre au pré­requis du réfé­ren­cement naturel. Les algo­rithmes de Google le posi­tionnent en fonction d’un certain nombre de cri­tères. Vous êtes dans ce cas face à Google, qui seul décide du posi­tion­nement donné à votre site.  Vous pouvez être conseillé ou vous faire accom­pagner par une agence  web experte dans  l’optimisation de votre site en SEO. Pour ce qui est du réfé­ren­cement payant, la logique est tout autre, nous sommes dans une « poli­tique d’enchères de mots clés ».

Mais plus concrè­tement ? Comment mettre en place une cam­pagne de réfé­ren­cement payant ? 

Ce qu’il faut d’abord retenir : l’usage tech­nique des outils Google ne fait pas toute la réussite de votre réfé­ren­cement payant ! Et oui, Il faut aussi savoir user de stra­tégie ! Et pour cela, vous pouvez sol­li­citer un par­te­naire tech­nique expert dans la mise en place de stra­tégies digi­tales.. Il faut iden­tifier les concur­rents, voir quelle position ils ont adopté et définir vos objectifs. En d’autres termes, faire un peu de bench­marking et aller chercher des données tan­gibles et des sta­tis­tiques (souvent iden­ti­fiées, réper­to­riées et ana­lysées avec des outils per­for­mants, pro­fes­sionnels et parfois payants et uti­lisés par les agences digi­tales). Et ensuite, pré­parer l’ensemble de vos cam­pagnes Google Ads (c’est l’outil Google utilisé pour para­métrer et suivre le réfé­ren­cement payant).

Là aussi, méfiance si vous êtes auto­di­dacte. Les pièges peuvent être nom­breux, et cela peut vite vous coûter cher ! Nous ne pouvons que vous encou­rager de vous rap­procher d’un pro­fes­sionnel expert  dans le digital.  Ils uti­lisent quasi quo­ti­dien­nement ces outils et  sauront vous accom­pagner et déjouer les éven­tuels écueils. Et puis, il y a aussi les astuces, que vous ne connaissez peut-être pas !

 

Mon compte est créé, ma cam­pagne est para­métrée, mais combien cela va-t-il me coûter ? 

C’est souvent la question qui est posée bien en amont : combien faut-il mettre de budget pour être bien placé dans les recherches de Google, et si pos­sible en 1ère position?

Glo­ba­lement, des mots clés sont iden­tifiés et géné­ra­lement, un clic = un paiement. En d’autres termes, si un inter­naute tape un mot clé dans son moteur de recherche et clique sur votre annonce Google Ads, vous payez ce clic ! En résumé, si l’un de vos concur­rents mise 1 € au clic, si vous voulez passer devant, il faudra miser un peu plus ! À partir de là, on définit ce que pourrait être le volume de recherches sur une période donnée (en gros, combien d’internautes poten­tiel­lement vont taper ces mots clés dans le moteur de recherche). Et ainsi, on peut ima­giner et pla­nifier ce que pourra être vos com­pagnes de réfé­ren­cement payant et donc d’avoir  un budget pré­vi­sionnel. En tenant compte bien sûr de cer­tains fac­teurs comme la zone de cha­landise. Il faut aussi voir en tête que les pro­jec­tions sont faites sur les mois et années passées de réfé­rence. Ce qui veut dire qu’un évè­nement par­ti­culier futur, que nous ne connaissons pas peut biaiser les pro­jec­tions. Heu­reu­sement, un bon suivi de votre réfé­ren­cement payant permet d’adapter le posi­tion­nement au fur et à mesure

Dif­fé­rentes façons de faire du réfé­ren­cement payant

Si nous entrons plus dans le détail, il existe dif­fé­rentes sortes de réfé­ren­ce­ments payants. Le premier, le plus utilisé est le réfé­ren­cement par les recherches. L’internaute établit une requête sur Google et une liste de résultats apparait. Les pre­miers résultats sont parfois éti­quetés « annonce », indi­quant que ce résultat est en fait un résultat de réfé­ren­cement payant. L’annonceur paye alors pour être posi­tionné. Il arrive parfois que ces résultats soient accom­pagnés de sous-onglets, de mots clé…tout est dans le bon para­mé­trage tech­nique de vos cam­pagnes Google Ads ! Il faut donner le maximum de chance à votre site internet d’être visible mais aussi d’inviter l’internaute à cliquer. Et oui, il faut donner envie, faire des pro­messes et bien sur les tenir, c’est évident !

Il existe ensuite le réfé­ren­cement Display (image, textuel ou html). Il s’agit davantage de cam­pagne de noto­riété, avec un objectif de visi­bilité. L’internaute qui établit une requête sur Google pourra voir appa­raitre les cam­pagnes display en haut à droite de la page en général. Les retours sur inves­tis­se­ments sont géné­ra­lement moins importants.

D’autres pro­duits Google de réfé­ren­cement payant peuvent être uti­lisés comme le Google Shopping, fort inté­ressant lorsque l’on sou­haite réfé­rencer les pro­duits d’une bou­tique. Nous ne ren­trerons pas ici dans le détail, mais là encore, il faut être stratège et opter pour la solution tech­nique qui convient le mieux à votre projet (lien direct avec votre bou­tique en ligne, indépendance).

Reste ensuite le remar­keting de Google. Un outil fort inté­ressant quand on se penche sur le retar­gating… Mais quiz ? Qu’est-ce donc ? Très sim­plement un inter­naute qui passe par votre site, et qui effectue une ou plu­sieurs actions (que l’on définit de manière stra­té­gique, comme par exemple la réponse à un for­mu­laire) se verra pro­poser vos ser­vices, vos pro­duits ou une offre sur des sites internet par­te­naires de Google alors même qu’il est parti de votre site internet. Tout cela se para­mètre également ! 

On parle de pro­messe, oui mais comment bien les tenir et éviter le fameux taux de rebond ? Des annonces per­cu­tantes et un atter­rissage de qualité.

Ah oui, c’est un point à ne pas négliger : la rédaction des annonces et les url d’atterrissage.

On le sait, il y a des pré­requis pour inviter l’internaute à cliquer sur nos annonces. Des mots clé, une séman­tique adaptée, rien ne doit être laissé au hasard…Encore une fois, cela ne s’invente pas ! Faite appel à des pro­fes­sionnels du mar­keting digital. Autre point important, une fois que vous avez convaincu l’internaute de cliquer, encore faut-il lui apporter les bonnes infor­ma­tions ! L’atterrissage est donc pri­mordial. C’est un peu comme un magasin avec une magni­fique vitrine mais une déco­ration inté­rieure inadaptée et des pro­duits dif­fé­rents. Vous êtes déçus et vous repartez ! L’atterrissage, c’est un peu pareil ! Si la pro­messe de l’annonce n’est pas tenue, l’internaute arrive sur votre site ou votre page d’atterrissage et repart aus­sitôt… vous amenant ainsi un mauvais taux de rebond.

On ne le répètera jamais assez, soignez vos annonces, votre pro­messe, et votre atter­rissage ! Pour tout cela une agence web experte en mar­keting digital peut vous aider à créer et opti­miser tout cela !

Le SEA en bref ?

 

Faire du réfé­ren­cement payant est une aber­ration si… votre SEO est très mauvais et pas optimisé. Pourquoi ? Parce que le SEA sert le SEO… Plus vous donnez de contenus de qualité et de matière à Google, plus vous tra­vaillez votre réfé­ren­cement naturel. Qui dit Google Ads, dit aussi d’autres outils Google à opti­miser : le Google My Business par exemple, ou encore votre chaine YouTube…

Oui, c’est vrai, cela fait beaucoup de choses… mais il ne faut rien négliger, c’est important !

Soignez vos rédac­tions, que cela soit pour votre visi­bilité digitale natuele (le SEO) sur votre site internet, les titres de pages, l’optimisation de vos annonces Google ou votre pré­sence sur des sites et réseaux digitaux externes.

Autre point, ne vous laissez pas « berner » même si on vous fait miroiter des choses… qui en fait sont irréa­listes ! Vous ne le feriez pas dans votre vie privée ? Alors pourquoi le feriez-vous pour votre entreprise ?

Combien d’entrepreneurs avons-nous ren­contrés et qui nous disent oui alors j’ai signé du réfé­ren­cement payant avec… (chut nous tairons les noms, même si nous avons une petite idée) … Les com­mer­ciaux à force de m’appeler mainte et mainte fois…il ont finis par me convaincre, et j’ai fini par signer. Et là..c’est la cata ! Les contrats sont géné­ra­lement bien trop ficelés pour être rompus sans délais de rési­liation. Et ne parlons pas des atter­ris­sages ! Les pages sont iden­tiques quelle que soit l’activité. Vous trouvez ça normal d’avoir la même page que vous soyez ensei­gnante, pompes funèbres ou assureur ? Alors même si les tarifs peuvent être plus allé­chants, fina­lement vous avez la même chose que vos concur­rents et plus encore.  Quel dommage !

 Bien sûr nous pour­rions parler durant des heures du réfé­ren­cement payant, c’est un outil très inté­ressant. Mais comme tout outil de com­mu­ni­cation il doit être utilisé à bon escient. Il faut comme la création d’un site internet, murement réfléchir le projet et être stratège. La partie déve­lop­pement para­mé­trage est un savoir-faire tech­nique. La stra­tégie, le posi­tion­nement et le déve­lop­pement est un tout qui en notre sens ne doit en aucun cas être dissocié.

Alors convaincu par le réfé­ren­cement payant SEA ? Et si nous en dis­cu­tions autour d’un thé ou café… virtuel ?

Un Projet ?

Pour accé­lérer votre déve­lop­pement. Vous êtes au bon endroit.

BALMA

7 route de Pin Balma
31130 Balma

         

05 61 24 32 89

 

Men­tions Légales — Poli­tique de confi­den­tialité
Copy­right © 2004 — 2021 Impact Evolution

 

Par­tagez cet article sur :