IMAGE

Comment créer un évè­nement d’en­tre­prise réussi ?

slider-article-creation-evenement-entreprise
fond-nb-mag

Temps de lecture : 5 minutes

Les évé­ne­ments d’entreprise sont un excellent moyen de com­mu­niquer sur votre entre­prise. Il est essentiel pour cela de le pré­parer cor­rec­tement en amont pour remplir les objectifs fixés. Quels sont les avan­tages de ces évé­ne­ments et comment les mettre en place ?

Quels sont les avan­tages des évé­ne­ments d’entreprise ?

 

 

L’événementiel est un facteur pri­mordial de la stra­tégie de com­mu­ni­cation d’une entre­prise. Il offre ainsi de nom­breux béné­fices pour les sociétés le mettant en place

 

 

Trans­mettre des messages

 

 

Ras­sembler les col­la­bo­ra­teurs d’une même entre­prise autour d’un évé­nement est un excellent moyen d’amé­liorer l’environnement pro­fes­sionnel. Ils peuvent être l’occasion de trans­mettre un message de la part de la direction à ses employés, comme le travail d’équipe ou le dépas­sement de soi. Pour cela, de nom­breuses entre­prises font appel à des per­son­na­lités exté­rieures, expertes sur ces questions.

 

 

 

Motiver et fédérer autour de l’entreprise

 

 

Tou­jours dans la com­mu­ni­cation interne, cet évé­nement peut sim­plement être un moment de partage et de convi­vialité pour passer un bon moment entre col­lègues sans qu’il y ait un rapport avec leur travail. Des entre­prises orga­nisent, par exemple, des évé­ne­ments de Noël où les familles des employés sont conviées. Ce moment peut éga­lement être l’occasion de récom­penser les salariés après des mois dif­fi­ciles dans l’entreprise. Il ren­force l’esprit d’équipe et crée des liens entre les col­la­bo­ra­teurs.

 

 

Amé­liorer la qualité de vie au travail

 

 

Le bien-être est essentiel pour per­mettre aux équipes de tra­vailler dans de bonnes condi­tions. Amé­liorer la qualité de vie au travail (QVT) favorise l’engagement des employés dans l’entreprise et ses projets. Ces évé­ne­ments per­mettent d’augmenter la culture d’entreprise, de moins en moins pré­sente en France. Par consé­quence, cela croît la marque employeur pour la rendre plus forte et attractive.

 

 

Gagner des contacts

 

 

Prin­ci­pa­lement en com­mu­ni­cation externe, les mani­fes­ta­tions sont un facteur pour grandir son réseau ou créer et for­tifier des liens avec des acteurs exté­rieurs à l’entreprise. Le net­working peut ainsi déboucher sur des par­te­na­riats et faci­liter le déve­lop­pement et la crois­sance de la marque.

 

 

Gagner en noto­riété et en visibilité

 

 

Un évé­nement favorise la pro­motion de l’entreprise pour lui per­mettre de prendre de l’ampleur dans son secteur d’activité. Cette mise en lumière de la marque booste sa noto­riété et son image, et permet de gagner en cré­di­bilité auprès de la cible. Les valeurs de la société sont mises en avant auprès des prospects.

 

 

Ren­contrer des leads et pro­mouvoir les produits

 

 

Les évè­ne­ments d’entreprise ne servent pas seulement pour gagner des contacts chez les par­te­naires… mais aussi chez les pros­pects qua­lifiés de la marque ! Les voir de visu favorise la conversion de leads en clients.

 

 

Quel type d’événement interne choisir ?

 

 

Selon plu­sieurs fac­teurs, le type d’évènement le plus approprié diffère. Cela dépend s’il s’agit d’un évé­nement interne ou externe, de la cible ou encore des objectifs fixés.

 

 

Une confé­rence ou un congrès

 

 

L’objectif prin­cipal des confé­rences et congrès est de débattre d’un sujet pour sen­si­bi­liser les col­la­bo­ra­teurs d’une même entre­prise autour ce celui-ci. Souvent, un confé­rencier expert dans la thé­ma­tique est invité à prendre la parole. Ces évé­ne­ments sont souvent autour d’enjeux de la société, comme la gestion des risques, le dépas­sement de soi ou encore la sécurité.

Le congrès ras­semble souvent des per­sonnes de dif­fé­rents pays, tout comme les intervenants.

 

 

Un Team Building ou séminaire

 

 

Fédérer les équipes loin des bureaux ! C’est le maître mot des sémi­naires et Team Building. Ces évé­ne­ments créent des liens uniques, car la hié­rarchie s’efface lors des acti­vités créa­tives sortant des domaines d’expertises de l’entreprise. Géné­ra­lement ces Team Building ou sémi­naires durent entre 2 et 3 jours.

La dif­fé­rence entre les Team Building et les sémi­naires réside dans le pro­gramme. Géné­ra­lement, les sémi­naires intègrent une partie « travail » ou confé­rence en rapport avec l’entreprise et ses enjeux.

 

 

 

Une Soirée d’entreprise

 

 

Sur le même principe que les Team Building, les soirées d’entreprise ou afterwork sont l’occasion de se réunir entre col­lègues sans penser au travail. Souvent, ces évé­ne­ments découlent d’un moment par­ti­culier, comme l’anniversaire de la société, un départ en retrait ou encore les fêtes de fin d’année.

 

 

 

Quel type d’événement de com­mu­ni­cation externe choisir ?

 

 

Autre qu’un bon moment entre col­lègues, l’événementiel permet de com­mu­niquer en externe sur la marque. Comme pour la com­mu­ni­cation interne, dif­fé­rents types d’événements existent pour pro­mouvoir sa marque.

 

 

Le lan­cement produit

 

 

Vous sou­haitez pro­mouvoir votre tout nouveau service ou produit ? Cet évé­nement est le plus propice pour répondre à vos objectifs ! Pour l’occasion, le mieux est d’inviter vos meilleurs clients pour pro­mouvoir rapi­dement vos pro­duits. En effet, ces der­niers publieront sans doute un post sur les réseaux sociaux et le pro­mou­vront auprès de leur entourage. Il est essentiel éga­lement de convier les pros­pects pour les convertir en ache­teurs. Il ne faut pas non plus oublier les jour­na­listes, ceux-ci pourront écrire un article sur votre marque et votre événement !

 

 

 

Les salons et foires

 

 

De nom­breux salons et foires ont lieu tout le long de l’année partout en France et sur des thèmes divers et variés. Ils ont souvent lieu sur plu­sieurs jours. L’occasion de pro­mouvoir les pro­duits et la marque, aussi bien en BtoB qu’en BtoC. Le net­working est très présent durant ces évé­ne­ments, cela aide donc à remplir le carnet d’adresse !

Ce ne sont que quelques exemples mais d’autres types d’événements existent.

 

 

Comment le mettre en place ?

 

 

Pour mettre toutes les chances de son côté et faire de son évé­nement d’entreprise une réussite, plu­sieurs points sont à prendre en compte.

 

 

Définir son but

 

 

Cela peut paraitre évident mais il est indis­pen­sable de réfléchir à la cible, externe ou interne à la société. Quelle cible ? Quels mes­sages à passer ?

Il faut aussi connaitre ses objectifs concrets pour l’événement. Est-ce pour informer ? Booster les équipes ? Pro­mouvoir un produit ou sa marque ? Il est essentiel de répondre à ses ques­tions avec le plus de pré­ci­sions possibles.

 

 

Le cahier de charges

 

 

Créer un évé­nement de qualité prend du temps, géné­ra­lement entre cinq et six mois. Il est donc pri­mordial d’en tenir compte lors de l’élaboration du projet. Ainsi la date de l’événement doit être choisit après ces 5 mois de pré­pa­ration. Si le thème de l’événement est plus propice à une saison précise. Il est important de choisir la bonne période de l’année. Par exemple, la pro­motion d’un produit plutôt hivernal aura moins de succès en plein mois de juillet.

 

 

Définir le budget

 

 

Le budget doit être mis en place dès le début de l’élaboration du projet. Il sera ainsi plus facile de savoir que choisir pour l’organisation de l’événement. Cela com­prend le coût de la location des espaces, de la res­tau­ration, les frais per­sonnels ou encore ceux de déplacement.
 

 

 

Le lieu

 

 

Si l’événement se déroule ailleurs que dans les locaux de l’entreprise, il faut choisir l’endroit le plus propice selon le type d’événement. Château ? Salle ? Péniche ? Plu­sieurs lieux peuvent accueillir un évé­nement mais la pra­ticité est à prendre en compte. Y a‑t-il des par­kings à proximité ? Quelle capacité prévoir ? Est-ce facile d’accès pour les per­sonnes en situation de han­dicap ? Pour les évé­ne­ments sur plu­sieurs jours, il ne faut pas oublier l’hébergement et les repas.

 

 

Attention aux détails

 

 

Comme on dit, le diable est dans les détails ! Pour ne pas être pris au dépourvu, le souci du détail est important. Comment les par­ti­ci­pants s’inscrivent ? Qui les accueille ? Quelles musiques uti­lisées ? Que faire pendant les pauses ? Y‑a-t-il un plan B si la météo n’est pas bonne, pour un évé­nement en exté­rieur ? Pour cela, il est essentiel de répartir les dif­fé­rentes tâches entre les membres de l’équipe.

 

 

Com­mu­niquer sur l’événement

 

 

Prin­ci­pa­lement pour la com­mu­ni­cation externe, il est pri­mordial de parler de l’événement. Plus le nombre de per­sonnes au courant est important, plus le nombre de par­ti­ci­pants sera grand. Bien sûr ciblez vos per­sonnae. Il est pos­sible de créer des visuels pour avoir un impact sur les réseaux sociaux ou sur le site de la marque par exemple.

 

 

Der­nières vérifications

 

 

Il est important de vérifier chaque détail afin d’être sûr que rien n’a été oublié. Ce serait embêtant de ne pas avoir le bon contenu audio ou encore d’avoir omis d’indiquer comment se rendre à l’événement. Il faut éga­lement contrôler que tous les équi­pe­ments fonc­tionnent et sont en place.

 

 

Prévoir une rétroaction

 

 

Main­tenant que l’événement est terminé, il est important de connaitre les retombés. Combien de per­sonnes sont venues ? Quelles retombées économiques ?

Il ne faut pas hésiter à demander aux par­ti­ci­pants leurs avis dans les jours suivant l’événement.

En Conclusion

 

 Main­tenant, vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre évé­nement d’entreprise. Les évé­ne­ments sont un bon moyen de pro­mouvoir la marque ou de ren­forcer les équipes.

Vous sou­haitez mettre en place un évé­nement mais vous n’avez ni les idées ni le temps ? Les agences de com­mu­ni­cation sont là pour les mettre en place !

 

Besoin d’or­ga­niser un évé­nement d’entreprise ?

Par­tagez cet article sur :