Le bien-​être au travail pour surmonter la crise ?

Temps de lecture : 9 minutes
L’un des objectifs de tout bon manager est d’amener son équipe à une meilleure performance. Mais quiz du contexte sanitaire et du télétravail ? Les règles ont été chamboulées et les équilibres déséquilibrés… Avec la Covid-19 qui s’inscrit dans la durée, le bien-être au travail devient une priorité pour les entreprises. Le moral des gérants et de leurs collaborateurs a fortement chuté en deux ans. Les séminaires sont un moyen de dynamiser les équipes pour surmonter la crise. Et c’est ce qu’Impact Evolution a choisi !

Focus d’une TPE toulousaine

 

« Le premier confinement a été plus compliqué à vivre que les autres car c’était inconnu » annonce l’un des membres de la team d’Impact Evolution. Toute l’équipe est attablée et Stéphane Lévin, l’organisateur du Team Building d’Impact Evolution au cœur de l’Ariège, écoute attentivement leurs ressentis sur les dix-​huit derniers moisL’équipe s’est mise en télétravail quelques jours avant l’annonce du premier confinement, grâce à l’anticipation des boss, puis entre novembre 2020 et mars 2021. Ils racontent leurs sentiments face à cette crise inédite et leur manière de fonctionner depuis. Les associés de l’agence de communication balmanaise décrivent leur ressenti durant cette période si particulière« Ce qui a été compliqué pour nous, c’est de s’assurer que chacun des membres de notre équipe malgré le contexte tenait le coup. Et avec la distance, ce n’était pas facile. Nous avons senti quelques semaines après le confinement le léger creux de la vague. Nous avons alors réfléchi à mettre en place des petits rituels comme nous le faisions en présentiel. Tous les matins par exemple nous avions un temps de « thé ou café », une petite pause introductive à la journée où chacun prenait devant son ordi son petit café, thé ou jus d’orange. Tout un chacun pouvait s’exprimer sur la fin de journée, sur les petites promenades autorisées d’une heure autour de chez soi… C’était un moyen comme un autre de se sentir plus proches et plus soudés les uns les autres ».

 

L’agence de communication est loin d’être la seule dans ce cas. La crise sanitaire a de lourdes conséquences sur le moral des gérants d’entreprises et leurs salariés, tous niveaux confondus. Selon une étude menée par OpinionWay pour Empreinte Humaine publiée en mars 2021, 45% des Français ressentent de la détresse psychologique. Le nombre de dépressions sévère a doublé en un an. 36% des salariés ont besoin d’un accompagnement pour surmonter leur dépression. Ce taux est particulièrement inquiétant quand on le compare à ceux d’autres pays, tel que le Québec (7 à 9%).

 

Les télétravailleurs sont les plus enclin à cette détresse, surtout s’ils habitent dans moins de 40 m². 75% d’entre eux sont exposés à ce mal-​être. Cela est principalement dû au manque de communication avec leurs collègues et au sentiment d’isolement. « Nous avons ressentis cette difficulté de mêler sur le même terrain géographique son bureau, son lit et son canapé. Ceci dit quelques anecdotes rigolotes nous rappellent aussi quelques bons moments : le chat qui monte sur le clavier en pleine visio par exemple » racontent les deux gérants de l’Agence avec humour.

 

Parallèlement, 30% des sondés affirment que la compétition entre collègues a fortement augmentée et un Français sur deux estiment que leurs clients sont plus agressifs.

 

Ce mal-​être au travail se fait également ressentir sur les arrêts maladie. 21% de ceux-​ci sont pris pour des « troubles psychologiques comme les dépressions, le stress ou encore l’épuisement professionnel », explique le baromètre sur l’absentéisme en entreprise publié par la mutuelle Malakoff Humanis.

 

Ces détresses psychologiques touchent toutes les catégories de salariés. 62% des employés de moins de trente ans sont dans cette situation. Les femmes sont essentiellement touchées puisque 53% d’entre elles estiment ressentir du mal-​être au travail depuis la pandémie. 38% hommes sont également impactés. Près d’un manager sur deux connait ce risque psychologique. Et un tiers des salariés craignent des suicides au travail.

 

Chez Impact, nous avons tenu bon et, d’un commun accord, nous avons repris le présentiel au fur et à mesure, en respectant les gestes barrières.

 

L’urgence du bien-​être au travail

 

Plusieurs facteurs entrent en jeu pour comprendre le bien-​être au travail, tels que la santéla sécuritél’intérêt du travailla lutte contre le stress ou encore les relations entre les collègues et la hiérarchie. Pour faire redescendre la pression de la crise et recharger les batteries des équipes, les séminaires sont les bienvenus.

Alors, vous l’aurez compris, dans l’anticipation, les dirigeants de l’Agence ont mis en place une action pour charger les batteries à fond pour la rentrée et remercier l’équipe de s’être serrée les coudes.

Sortir du cadre de l’entreprise permet de mieux connaitre ses collègues et de les voir sous un autre jour. Le « patron » ou l’employé peuvent ne plus être vu de la même façon lors de ce séjour car le sentiment de hiérarchie est atténué. Il est possible de découvrir les talents cachés de son collègue que l’on connait pourtant depuis plusieurs années ! L’entre-aide et l’écoute de l’autre interviennent aussi grandement. Qui plus est si l’organisateur est un Explorateur scientifique et un conférencier-​auteur hors pair !

 

Le Team building, des avantages approuvés par Impact Evolution

 

C’est au cœur des Pyrénées ariègeoises que l’équipe de l’agence Impact Evolution a puisé de nouvelles énergies. Stéphane Lévin, Explorateur Scientifique, Conférencier et Organisateur de Team Building, leur a concocté un programme de « reboostage » sur deux jours.

Alors, vous l’aurez compris, dans l’anticipation, les dirigeants de l’Agence ont mis en place une action pour charger les batteries à fond pour la rentrée et remercier l’équipe de s’être serrée les coudes.

Le lundi matin, après un copieux petit-​déjeuner, les cinq Toulousains prennent la route pour rejoindre un sentier de randonnée. Stéphane Lévin les conseille sur la position à adopter pour être toujours en sécurité lors de ce parcours. « Mettez vos pieds en position “10 h 10” pour éviter de vous tordre la cheville lorsque vous descendez » explique le guide. « Il est préférable d’agrandir la longueur des bâtons de marche pour la descente et de les rétrécir pour la montée » annonce-​t-​il. Il faut dire que la préparation physique et les astuces, Stéphane Lévin en connait un rayon comme on dit !

 

Lors de la première ascension, les différences entre les membres de l’équipe commencent à se faire ressentir. Quand certains marchent rapidement devant, d’autres ressentent des problèmes de souffle ou des difficultés dans les jambes. Mais le bien-​être de tous est assuré. Personne n’est laissé de côté car tout le monde avance (presque) comme main dans la main et la randonnée continue sereinement. Après l’effort, le réconfort avec un paysage de carte postale à vous couper le souffle…Déjà qu’à plus de 2000 mètres, on a toujours moins de souffle ! La vue sur la vallée ensoleillée est époustouflante. Les cinq randonneurs du dimanche (ou lundi !) et Stéphane Lévin continuent leur route. Au bout de celle-​ci, un petit lac magique à l’eau cristalline les attend.

 

 

Les membres d’Impact se dispersent durant ce temps de repos et de prise de temps pour soi, où chacun se retrouve. L’un d’eux s’éloigne du point d’eau pour contempler la vue de plus haut et prendre quelques photos. Stéphane Lévin propose au reste du groupe de se baigner. Les dirigeants le rejoignent. Ces deux courageux entrent d’un coup dans l’eau à 16°C, leur collaboratrice, elle, préfère ne tremper que les pieds. Après un bon bain, toute l’équipe se retrouve pour partager le bon panier-​repas concocté le matin par Virginie du gite La Bernadole (une petite merveille aussi, et des propriétaires d’une extrême gentillesse). Tout le monde contemple le paysage pendant un long et reposant moment dans la nature. Le temps s’arrête, enfin presque car il est déjà temps de repartir ! Hop en avant pour la redescente à pied et le retour au gite en 4x4 les cheveux dans le vent et des images pleins les yeux.

Rebooster l’équipe et conseils d’explorateur

 

Le lendemain matin, Stéphane Lévin donne une conférence personnalisée autour de ses grandes thématiques comme l’anticipation des risques ou encore le management des équipes. Il est vrai que ses propres expériences comme son hivernage de quatre mois au pôle nord lui permettent aujourd’hui de faire le parallèle avec le monde de l’entreprise. « Je me suis posé beaucoup de questions pour anticiper le plus de risques possibles » explique-​t-​il. Que faire si l’on se retrouve en face d’un ours blanc ou encore quelle veste est la plus adaptée aux températures extrêmes ? Le conférencier les transpose aux enjeux des entreprises de tous secteurs et aujourd’hui principalement autour du domaine d’expertise d’Impact Evolution. Mais dans le fond ceux qui ont lu ses livres, notamment son dernier « Métier : explorateur scientifique », verront assez rapidement qui est cet « Homme hors norme » au passé si rempli et à l’histoire si dense. C’est pourtant avec beaucoup d’humilité qu’il partage tout cela. Chacun réfléchi, analyse et retranspose à sa manière. C’est aussi pour cela que ce séminaire est si riche. Peut-​être un moyen aussi de s’adapter, ou de se réadapter…

 

« Analyser et s’approprier le milieu, connaitre son matériel et son équipement, établir et respecter les procédures… » le conférencier liste tous les paramètres à prendre en compte pour prévenir une action, aussi bien pour une entreprise que pour partir en expédition. Toute l’équipe écoute avec attention et pose des questions sur ce thème. Même Myrtille, la mascotte de l’agence !

 

Coordination et coopération de l’équipe

 

Plus qu’un simple voyage, ce séminaire apporte de nombreux avantages pour les sociétés et leurs équipes. Le Team Building crée ou renforce les liens entre les membres d’une même entité. Il permet également de développer la performance des équipes. Cette dernière est consolidée par la solidarité en entreprise et l’intelligence collective créées par les activités. Ce séjour apaise aussi les éventuels conflits et installe une relation de confiance.   Dans ces objectifs, Stéphane Lévin concocte pour Impact Evolution plusieurs activités en forêt. Dont celle d’allumer un feu avec le bois présent dans les alentours… et cela avec…une seule demie allumette ! Le choix s’opère : on bosse par groupe de deux ou on unit nos forces. De manière unanime, les cinq Toulousains décident de réunir leurs forces, se mettent au travail et s’organisent. Au bout de plusieurs tentatives ratées… et cinq allumettes finalement, le feu survit et prend de l’ampleur. Les conseils de l’explorateur scientifique et la coopération de l’équipe ont permis cet exploit. Et quelle joie !

 

Pour finir la journée et le séminaire, Stéphane Lévin leur apprend à utiliser correctement une carte et une boussole. Comment bien orienter sa carte ? Comment calculer sa direction avec une boussole ? Comment se repérer pour retrouver un croisement ? Désormais, si le groupe envisageait potentiellement d’être perdu, il saurait retrouver le droit chemin ! C’est une bonne chose car si vous ne savez pas ou vous allez, vous risquez d’arriver ailleurs !

Toute l’équipe d’Impact Evolution repart redynamisée et enchantée de ces deux jours en Ariège en compagnie de Stéphane Lévin.

 

Un aperçu de ce que nous avons vécu ?

 

Assez parlé ! Nous vous laissons jeter un œil sur ce que nous avons pu vivre sur ces quelques jours en Ariège, avec ce que nous avons pu capter avec nos téléphones.

 

Vous pouvez aussi vous inscrire à notre Newsletter !

Ça peut aussi vous plaire...

Cahier des charges pour votre site web

Un cahier des charges, pour quoi faire ? Autant pour vous que pour votre interlocuteur(rice), détailler votre projet s’avère nécessaire pour la réalisation d’un site web conforme à votre demande. Pour formuler cette demande, de nombreux formats peuvent être utilisés....

lire plus

Comment rendre son site web écoresponsable ?

Un site écoresponsable, c’est quoi ? L’impact écologique d’un site web dépend de beaucoup de facteurs : contenus du site, nombre de visiteurs, durée des visites... Pour tenter de réduire cet impact, il faut s’intéresser à plusieurs éléments de votre site que vous...

lire plus

Google Analytics et RGPD

Pourquoi quitter Google Analytics ? Depuis plusieurs années, comme plusieurs entreprises américaines, Google est pointé du doigt sur la protection des données. Mais depuis peu, ces accusations augmentent d’un cran. Le 10 février 2022, la CNIL (Commission Nationale...

lire plus

Août 12, 2022

Cahier des charges pour votre site web

Un cahier des charges, pour quoi faire ? Autant pour vous que pour votre interlocuteur(rice), détailler votre projet s’avère nécessaire pour la réalisation d’un site web conforme à votre demande. Pour formuler cette demande, de nombreux formats peuvent être...

Août 11, 2022

Comment rendre son site web écoresponsable ?

Un site écoresponsable, c’est quoi ? L’impact écologique d’un site web dépend de beaucoup de facteurs : contenus du site, nombre de visiteurs, durée des visites... Pour tenter de réduire cet impact, il faut s’intéresser à plusieurs éléments de votre site que vous...

Juil 22, 2022

Google Analytics et RGPD

Pourquoi quitter Google Analytics ? Depuis plusieurs années, comme plusieurs entreprises américaines, Google est pointé du doigt sur la protection des données. Mais depuis peu, ces accusations augmentent d’un cran. Le 10 février 2022, la CNIL (Commission Nationale...