IMAGE

TikTok, le nouveau chal­lenge des entreprises

Fidé­liser ses clients, générer plus de pros­pects, déve­loppez les ambassadeurs
header-article-tiktok
fond-nb-mag

Temps de lecture : 5 minutes

La nou­velle pla­te­forme est devenue, en près de deux ans, un phé­nomène incon­tour­nable, surtout auprès des jeunes. Les entre­prises, dont ces der­niers sont le cœur de cible, sont de plus en plus nom­breuses à rejoindre TikTok. Mais quels sont les avan­tages de ce réseau social pour une société et comment fonctionne-t-il ?

Un réseau social de plus en plus populaire

 

 

À moins de sortir d’une grotte, il est dif­ficile d’être passé à côté du phé­nomène TikTok. En un an, le nombre d’utilisateurs a explosé. En 2021, 14,9 mil­lions de Français se connectent tous les mois à la pla­te­forme de courtes vidéos. C’est trois fois plus qu’en 2020 !

Conçu à l’origine pour les par­ti­cu­liers, les entre­prises sont de plus en plus nom­breuses à se créer un compte sur ce nouveau réseau. En effet, très rapi­dement, TikTok s’est placé au même niveau que ses concur­rents, tels que Facebook, Ins­tagram ou encore YouTube. Cette pla­te­forme est devenue un outil mar­keting à très fort potentiel, puisque 67 % des uti­li­sa­teurs annoncent découvrir de nou­veaux pro­duits grâce à la publicité pré­sente entre les vidéos.

 

 

 

Quels avan­tages pour les entreprises ?

 

 

Aug­menter sa com­mu­nauté par un nouveau public

 

 

Pour les entre­prises avec une cible jeune, TikTok est une aubaine ! Le côté créatif des courtes vidéos attire beaucoup des der­niers. Les sociétés, dont les 15–30 ans font partie des per­sonae, peuvent ainsi se faire connaître en réa­lisant des contenus créatifs, légers et divertissants.

Les marques pour les moins de 18 ans ne sont plus les seules à pouvoir se pro­mouvoir auprès de leur cible. La part des uti­li­sa­teurs majeurs est de plus en plus impor­tante. En 2021, 57 % des inter­nautes ont entre 18 et 34 ans. Les ado­les­cents repré­sentent 38 % des socio­nautes. Le pouvoir d’achat des pros­pects sur la pla­te­forme est donc en hausse.

 

 

Surfer sur le format ten­dance : la vidéo

 

 

La vidéo est le format préféré par les socio­nautes et le plus efficace pour la com­mu­ni­cation sur les réseaux sociaux. Selon une étude de Weidert Groupe, 72 % des inter­nautes pré­fèrent les vidéos aux textes. Selon une enquête Insivia, 95 % des infor­ma­tions pré­sentes dans une vidéo sont retenues contre seulement 10 % pour un texte. Cela tombe bien, sur TikTok, il n’y a que des vidéos ! L’occasion donc de mieux capter son public par un contenu créatif et décalé.

 

 

 

Gagner en notoriété

 

 

Grâce aux chal­lenges, pro­posés par TikTok et les influen­ceurs, vous pouvez gagner en visi­bilité et en noto­riété. Ces « Hashtags chal­lenges » sont des cam­pagnes publi­ci­taires où les inter­nautes sont conviés à publier des vidéos dans les­quelles ils uti­lisent les pro­duits. Plus ces chal­lenges ras­semblent d’internautes, plus la marque aug­mente sa visi­bilité et sa noto­riété… Et fidélise ses clients !

Les marques peuvent aussi par­ti­ciper à des défis déjà lancés ! Cependant, pour gagner le plus de noto­riété par ces défis, il faut s’assurer que ces der­niers sont encore à la mode au moment de la publi­cation de la vidéo.

 

 

Accroitre ses ventes

 

 

TikTok prévoit la création d’annonces publi­ci­taires depuis un compte pro­fes­sionnel, via TikTok Ads. Les plus per­ti­nentes pour l’internaute seront dif­fusées entre les autres vidéos de son flux. Deux autres formats publi­ci­taires sont dis­po­nibles. La publicité marque est sem­blable aux stories Ins­tagram. Un bouton peut être mis en place pour une redi­rection vers l’une des pages de l’entreprise. Les annonces natives, moins visibles, sont dif­fusées en bas des vidéos ou dans le flux de l’utilisateur. Un onglet est aussi intégré dans l’application pour faci­liter les achats sans quitter l’application.

 

 

 

Mon entre­prise, a‑t-elle vraiment besoin d’un compte sur TikTok ?

 

 

Si les points abordés plus haut ne vous convient pas, c’est peut-être qu’il n’est pas néces­saire pour votre entre­prise d’être pré­sente sur la pla­te­forme. Mais avant de sup­primer trop vite l’application, fraî­chement ins­tallée, posez-vous les bonnes ques­tions.
Votre cible de pros­pects utilise-t-elle TikTok ? Cela va-t-il changer dans un futur proche ? La plupart des réseaux sociaux ont com­mencé par un public jeune, puis se sont diver­sifiés. Ins­tagram était, à son lan­cement en 2010, prin­ci­pa­lement utilisé par des ado­les­cents. De nos jours, c’est devenu la pla­te­forme pré­férée des entre­prises en BtoB. C’est pourquoi, si votre cœur de cible est proche de l’âge des inter­nautes de la pla­te­forme, il est pré­conisé de se créer un profil le plus rapi­dement pos­sible. Ainsi, vous aurez une lon­gueur d’avance et une audience plus élargie que toutes les entre­prises concur­rentes lorsqu’elles débar­queront sur TikTok !

La question la plus impor­tante à se poser est donc « mon entre­prise peut-elle faire des vidéos créa­tives et diver­tis­santes ? ». Cela dépend de l’activité de votre entre­prise et du temps que vous avez à y consacrer. Si ce dernier point pose souci, vous pouvez faire appel à une entre­prise tierce pour les réa­liser, comme une agence de com­mu­ni­cation.

 

 

Comment uti­liser TikTok pour son entreprise ?

 

 

Pour com­mencer, il faut se créer un compte pro­fes­sionnel. Le profil doit attirer l’attention de l’internaute, c’est pourquoi, il est essentiel de prendre le temps néces­saire pour la confi­gu­ration du profil de la marque.

Pour le nom, pensez simple et court ! Le mieux reste de prendre le même nom que sur vos autres réseaux sociaux pour être iden­ti­fiable rapi­dement par vos leads. Pour la photo de profil, le logo de l’entreprise est le plus efficace. En effet, c’est l’élément du branding qui vous carac­térise le plus et que vos pros­pects remarquent le plus lorsqu’ils recherchent votre société.

Pour la des­cription, TikTok est l’une des pla­te­formes qui allouent le moins de carac­tères parmi les réseaux sociaux. Vous avez 80 signes uti­li­sables pour convaincre les inter­nautes de vous suivre. Une phrase per­cu­tante et humo­ris­tique est donc la bienvenue !

Pour les titres des posts aussi, le mot d’ordre est « effi­cacité » ! Soyez exact par rapport au sujet de la vidéo, car vous avez 150 signes pour la définir, hashtag inclus.

 

 

 

Définir ses objectifs et se lancer

 

 

Comme dans toute stra­tégie de com­mu­ni­cation, il est important de définir ses objectifs avant de mettre en place une cam­pagne publi­ci­taire. Aug­menter votre visi­bilité ? Accroitre vos ventes ? Fidé­liser les pros­pects ? Selon vos buts, la réponse ne sera pas la même.

Pour vos cam­pagnes publi­ci­taires et vos vidéos orga­niques, vous pouvez surfer sur les ten­dances actuelles. Cependant, pensez à vous dif­fé­rencier de vos concur­rents pour marquer les esprits ! Il est important d’être subtil dans le message diffusé. Dans le cas contraire, les uti­li­sa­teurs pour­raient être freinés par un ton marqué par l’envie de leur vendre abso­lument un produit.

 

 

Quelques erreurs à éviter

 

 

Ne vous tra­cassez pas de plaire à tout le monde, l’important est de cibler la bonne com­mu­nauté et qu’elle ne passe pas à côté du message. Un dis­cours trop vague n’aura pas le même impact qu’un texte clair et ciblé.

Même si votre société est tout ce qu’il y a de plus sérieux, TikTok est là pour dif­fuser des contenus légers et drôles. Des publi­ca­tions trop for­melles n’auront pas le même impact que des contenus divertissants.

En Conclusion

 

 

TikTok offre de grandes pos­si­bi­lités aux entre­prises qui sou­haitent s’implanter auprès des géné­ra­tions Y et Z. Par ses formats courts et humo­ris­tiques, la pla­te­forme permet de gagner en noto­riété, en visi­bilité et d’accroître ses ventes. Prin­ci­pa­lement, à l’heure actuelle où peu d’entreprises sont encore pré­sente sur ce nouveau réseau social.

Vous sou­haitez vous mettre à TikTok, mais vous n’avez pas le temps ni les idées ? Pourquoi pas faire appel à une agence de com­mu­ni­cation digitale et spé­cialité dans le social média ?

 

Besoin d’une stra­tégie sur les réseaux sociaux ? 

Par­tagez cet article sur :